Chers Amis,

La campagne pour les élections internes des Républicains de Haute-Garonne s’intensifie et je suis heureux de partager avec vous cette quatrième chronique de campagne.

Je souhaite tout d’abord vous rappeler notre grand rendez-vous de campagne le mercredi 26 septembre à 19h30 à Toulouse, salle Osète, 6 rue du Lieutenant-Colonel Pélissier. Notez s’il vous plaît cette date dans vos agendas et venez nombreux avec vos amis : nous y présenterons en détail notre projet et notre équipe.

Il me paraît également important de revenir avec vous sur trois faits importants de l’actualité récente de la campagne :

  • L’ascension du Mont Mézenc dimanche dernier aux côtés de notre Président Laurent Wauquiez, que je suis allé rejoindre parmi les militants de Haute-Garonne,

  • Le dîner de campagne de notre équipe à Saint-Jean, que j’ai évoqué dans un précédent courriel et qui illustre l’irrésistible dynamique de notre campagne autant qu’il révèle la grande qualité de notre équipe,
  • La déclaration de candidature par voie de presse de Michel Aujoulat, élu de Cugnaux et de Toulouse Métropole, qui confirme le vif besoin de changement de direction et de gouvernance de notre Fédération ressenti par nos élus.

C’est justement la façon dont notre projet traitera le sujet majeur de la relation avec nos élus que je souhaite vous présenter dans cette chronique n°4.

 

Capitaliser sur les combats de nos élus

Nos élus sont, avec nos militants, les forces vives de notre Fédération.

Dans notre département, mener un combat électoral sous l’étiquette LR est toujours un défi et requiert courage et talent. Nos élus ont acquis une expérience du combat électoral ainsi qu’une vision des enjeux politiques locaux qui les dote d’une capacité unique à contribuer à notre stratégie de reconquête.

Ne pas avoir capitalisé sur cette aptitude dans un passé récent constitue une grave erreur dont les défaites électorales ont été l’effet le plus visible.

Si vous portez notre équipe à la tête de la Fédération, nous donnerons aux élus l’occasion de partager leur vision et leur expérience avec nos adhérents et avec nos candidats afin que cette richesse irrigue l’ensemble de la Fédération.

Nous associerons bien sûr nos élus à l’élaboration des différents aspects de notre stratégie de reconquête électorale : investitures, alliances tactiques, programmes, spécificités des situations locales.

Enfin, nous les aiderons dans leurs combats quotidiens. Etre élu LR dans nos territoires, c’est être très souvent seul, ou une mince minorité, à défendre nos valeurs au sein des collectivités. Nos élus ont besoin de notre soutien face aux manœuvres d’élus adversaires peu scrupuleux et dans leurs prises de position quotidiennes. Nous le leur manifesterons par tous les moyens qu’ils jugeront adaptés : assistance juridique, communication dans les médias, communication sur les réseaux sociaux, manifestations, et débats. Ils ressentiront ainsi la puissance et la solidarité de notre famille politique et de nos valeurs, à l’appui de leurs initiatives.

Nicolas Bonleux

Chronique de Campagne n° 4 : Capitaliser sur les combats de nos élus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *