Notre peuple est uni dans un effort inédit et dans une reconnaissance immense à l’égard de nos personnels soignants.

Nous souhaitons leur dire toute notre gratitude. Dans un contexte terriblement éprouvant, où les moyens manquent, où la détresse et la souffrance les entourent et les submergent parfois, où la situation empire chaque jour, ils constituent pour certains d’entre nous le dernier rempart, le dernier espoir, au prix parfois de leur propre vie.

Nous souhaitons également rendre hommage aux innombrables héros du quotidien grâce auxquels notre pays peut continuer de fonctionner même au ralenti, au point de vue social et économique, et grâce auxquels il est pris soin des plus fragiles d’entre nous.

Notre pays a la chance de pouvoir compter sur de grands professionnels, et c’est tout particulièrement pour ceux qui oeuvrent dans le domaine de la santé.

Malheureusement notre exécutif ne se comporte pas avec autant de professionnalisme dans la gestion de cette crise. La communication confuse, la succession d’annonces non coordonnées et non préparées, pour tout dire cette impression que le Président et le Premier Ministre réagissaient à chaud, sans anticipation, sans plan, dans la panique, ont accentué la perplexité de notre peuple sur la façon dont nous sommes gouvernés.

Il est difficile de dire combien de vies cette précipitation de dernier instant va permettre de sauver – nous espérons tous que ce sera le maximum-, mais nous savons déjà qu’elle va causer la destruction d’un nombre incalculable d’emplois et plonger la France dans une crise économique d’une ampleur inédite, avec son cortège d’extrême pauvreté et de cauchemar social.

Bien sûr la crise économique sera mondiale et aurait été mondiale indépendamment de l’attitude de la France, mais les dirigeants français auraient pu agir de manière à en limiter l’impact en France, au lieu de l’aggraver au contraire par leurs déclarations et leurs incohérences !

Le temps viendra de construire un monde neuf sur les leçons de la crise qui commence à peine à ébranler notre civilisation. Dans l’immédiat, soutenons nos héros, oeuvrons à l’unité nationale et contribuons chacun du mieux que nous pouvons à hâter le dénouement de ce terrible épisode de l’histoire de notre pays.

Nicolas Bonleux

Gloire à nos héros les personnels soignants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *